visites

Barfleur au temps des canots

       Quand nous regardons les vieilles cartes postales du port de Barfleur prises dans les années 1900 on peut y voir une multitude de canots noirs…. Sur le quai des casiers en bois, des filets ou des cordes qui sèchent… Des matelots en bottes de cuir ou en sabots… des femmes de pêcheurs avec leur brouette pleine de poisson…Si vous leur aviez demandé où se trouve leur maison ils auraient répondu qu’ils habitaient rue Saint Nicolas, fossé Rabot ou rue Saint Thomas.

 

   Tout cela a changé. Les bateaux de pêche qui restent sont différents: un a deux coques, un autre est tout jaune comme un car de ramassage scolaire américain. Plus d’enfants qui s’amusent dans les cours et les chasses. Beaucoup des maisons sont maintenant des résidences secondaires pour « parisiens ». En cette belle journée ensoleillée de février les maisons sont coquettes mais fermées. Le fossé Rabot, lui aussi, est bien soigné mais il n’y a plus cette nuée d’enfants espiègles.
      Si j’avais été Mac Orlan j’aurai pu faire revivre le Barfleur d’autrefois. Mais je ne suis pas écrivain et je devrai me contenter de rapporter les quelques informations que j’ai pu glaner ici ou là. Certains se souviennent sans doute de la tannerie de Florentin Bellot mais qui se souvient encore de la corderie de Jacques Choisy ou des fabricants de matelas en varech
derrière le colombier ? On n’oubliera ni les images du port ni les bautiers, les bisquines ou les canots car on a beaucoup écrit sur eux et il y a beaucoup de photos. Mais déjà les souvenirs sur les constructeurs s’estompent. Lescellières, Paris, Lecannelié ne sont plus que des noms. Quelques uns se souviennent encore de Lemonnier car il reste encore quelques uns des bateaux qu’il a construits. Mais pour combien de temps encore ? En revanche tout le monde se souvient des Bellot et particulièrement d’André Bellot qui est parti récemment. Il mérite de rester dans les mémoires. L’endroit où se trouvait le chantier séculaire est déjà méconnaissable : une maison neuve a pris la place du vieil atelier en bois. Curieusement il y a peu de cartes postales montrant le chantier et bientôt on ne pourra plus imaginer que tant de bateaux ont été construits ici. Les derniers il y a déjà plus d’un demi siècle… « Le temps s’en va… » .
      Non seulement le nombre de canots de Barfleur diminue mais le nom lui même risque de se perdre, remplacé par le terme de « vaquelotte » qui n’était employé que par la douane !
      On se propose donc, ici, d’évoquer la vie des hommes des canots : ceux qui les construisaient et ceux dont c’était l’outil de travail. Tous travaillaient dur et menaient une vie modeste. Nous avions rencontré longuement André Bellot, Auguste Bouin, Lo
uis, André et Paul Crestey entre 1990 et 1992. Récemment nous avons rencontré plusieurs membres de la famille Bellot, Jean Crestey, le dernier des Sept frères et Henri Choisy qui a travaillé au chantier Bellot.
         Les informations ont été regroupées en thèmes. Pour y accéder il suffit de cliquer sur les mots soulignés en bleu.

 1 Les Bellot et leur chantier de Barfleur – 
        Les Bellot constructeurs de navires à Barfleur
      Charles Bellot
      Florentin Bellot et le Café de France
      André Bellot
      Le chantier Bellot de Barfleur
      Victor et Benjamin Bellot, les deux marins de la famille

2 Les Crestey : une famille de pêcheurs barfleurais –
       Eugène Crestey et les sept frères

3 Les canots de Barfleur ou vaquelottes-
       Les canots de Barfleur vont-ils disparaître ?
      Quelques canots de Barfleur construits par Charles et Louis Bellot
      Quelques canots de Barfleur construits par André Bellot
      Construction du canot de Barfleur Sept Frères : début
      Construction du canot de Barfleur Sept Frères : fin
      Navigation sur le canot de Barfleur Sept Frères
      La pêche avec le canot de Barfleur Sept Frères 
      Construction d'un petit canot de Barfleur jouet navigant Dossier complémentaire Cliquer ici.
NOUVEAU  JUIN 2013 Construction d'un petit canot de Barfleur jouet.Série de vidéos expliquant en détail comment construire un petit canot de Barfleur.On accède aux vidéos par des liens hypertextes à partir du document explicatif. Cliquer ici.

 

4 Les régates de Barfleur

5 Photos de vaquelottes ou canots : cliquer ICI

6 Canot construit par André Bellot et gréé en bisquine - Le François Emmanuel qui a longtemps été à Barfleur, a été gréé en bisquine par Philippe Morel ,son nouveau propriétaire. Il a ouvert un site très intéressant sur cette restauration (travaux, fabrication des poulies, des ferrures etc) . Pour voir ce site cliquer sur le titre en bleu.

Liens -

Site sur "Le canot Angélus" Cliquer ici

Site de l'Association Amarrage (nombreuses informations sur l'Angélus) Cliquer ici